samedi 10 janvier 2009

Where the hell is Matt?


Petite trouvaille de nouvelle année qui fait sourire par son côté bon enfant, sympathique et avec en surplus une belle musique pour accompagner le tout!

Voici un vidéo d'une vedette du cyberespace, Matt Harding, un type qui parcours le monde et qui immortalise chaque pays par un petit pas de danse, disons un tantinet bizarre.....

Après avoir commencé par faire des danses solos, il s'est fait courtiser par une compagnie de gomme à mâcher pour faire ses steppettes un peu partout dans le monde. Ensuite, il s'est lancé dans les danses à 10, 20, 30, etc.

Pour connaître son histoire, cliquez ici.




mardi 23 décembre 2008

Match des Étoiles


Bon, je reviens d'entre les morts pour vous partager une petite trouvaille un peu croche du merveilleux monde de l'internet.

À chaque saison de hockey que l'hiver nous amène, un match est organisé pour réunir les meilleurs hockeyeurs de la Ligue Nationale de Hockey. En 2009, le cirque NHLien s'arrêtera à Montréal afin de souligner la 100ième année d'existence du club de Hockey Les Canadiens.

Un vote public est habituellement organisé à chaque année afin de donner la chance aux partisans de voir leurs joueurs favoris s'exécuter à ce match tout étoiles. Le club est ensuite complété avec les joueurs choisis par un comité (souvent des joueurs qui se sont démarqués en début de saison).

En début de scrutin, les six Glorieux en liste (Koivu, Kovalev, Tanguay, Price, Markov et Komisarek) menaient de façon absolument ridicule, faisant croire à tous que les fanatiques du Canadiens travaillaient à temps plein pour voter pour les représentants de la Sainte-Flanelle.

Et coup de théâtre, les fans des Penguins se sont également mis de la partie et « travaillés » tellement fort, que Sidney Crosby et Evgeny Malkin ont dépassé le record de votes de Jaromir Jagr en 2000 qui était de 1,020,736 votes.

Alors que la Ligue ne semble pas voir aucune anomalie sur ce vote en ligne, il suffit de faire une recherche Google pour trouver des scripts programmés permettant au navigateur Firefox de voter des tonnes de fois à notre place. Le script semble avoir été programmé par des petits amateurs des Canadiens et évidemment un peu partout sur la planète hockey, les amateurs de d'autres villes se sont approprié ce code afin de favoriser leurs joueurs favoris.

Pour les futés, voici le lien expliquant comment faire : Pirateur de vote

Après ça, demandez-moi pas pourquoi je ne voudrais jamais que les scrutins électoraux se retrouvent sur internet....

mardi 7 octobre 2008

Animaux fous fous fous!

Puisque cela fait longtemps que je n'ai contribué à mon propre blogue, je vous lance en attendant mon grand retour, une petite invitation folichonne d'aller visiter un autre site sympathique (promettez de revenir ici par contre... ).

Vous lancez des oh et des ah, à chaque fois que vous voyez un petit chiot, chaton, rotweiler, perruche, alouette? Vous risquez alors des lancer également des ah ah ah ou des oh oh oh (selon votre tour de taille)


Bonne visite!

lundi 18 août 2008

Sur le pouce aux olympiques...

Étant donné que ces jours-ci, la saveur du jour est de regarder la télévision afin de voir si le Canada a gagné une médaille ou non. Voici pour faire changement, une petite tranche d'histoire sur les Jeux olympiques des temps modernes. Après quelques lectures, je suis tombé sur quelque chose d'assez loufoque et généreux comme je le suis je vais vous la partager gratis...y'é ti pas assez fin...

Cette jolie anecdote s'est passée en 1904, aux jeux de St-Louis aux États-Unis. Le marathon se déroulait sous un soleil de plomb obligeant près de la moitié des coureurs à abandonner avant la fin de la course. Incommodé comme les autres, un certain Fred Lorz s'arrêta après environ 15 km, prit de violentes crampes et il s'arrêta sur le bord de la route. Une voiture de sécurité le ramassa, mais brisa à quelques kilomètres du stade. Notre charmant Américain décida de courir le reste de la course et entra dans le stade comme un grand champion. Il termina sa course en 3 heures 13 minutes. Évidemment, on finit par voir la supercherie. Lorz prétexta que ce n'était qu'une blague et qu'il entrait dans le stade uniquement pour aller chercher ses vêtements. On le bannit à vie des olympiques.

Le plus drôle c'est que le second à passer le fil d'arrivée, un autre Américain Thomas J. Hicks arriva de peine et de misère, supporté par 2 de ses entraîneurs. Son temps, 3 heures 28 minutes et 53 secondes est considéré comme le pire temps dans l'histoire pour un champion. On découvrit plus tard que pendant la course, ses entraîneurs lui donnèrent du blanc d'oeuf mélangé avec de la strychnine (stimulant du système nerveux central qui augmente l'amplitude respiratoire) et on lui donna également plusieurs rations de brandy.

Les 2 premiers Africains noirs de l'histoire des Jeux olympiques participèrent à ce marathon. Malheureusement, l'un d'eux Len Tau termina en 9ième place après avoir été pourchassé par deux chiens enragés dans un champ de maïs.

Une course assez pathétique non?



mercredi 6 août 2008

Où est le soleil

Afin d'afficher mon ras-le-ponton de la flotte qui nous tombe sur le coco depuis le début de l'été, je vous offre un vidéoclip souvenir de Sir Paul McCartney qui répète tout au long du clip et cela dans un français assez sommaire ce que la majorité des Québécois se demande.... : Où est le soleil?